Quel est le lien entre insomnie et stress ?

Selon les chiffres, plus de 20 millions de Français dorment mal. Le stress est l’une des causes les plus fréquentes de l’insomnie. Sur le long terme, ceci finit par être néfaste pour la santé. En effet, l’insomnie fragilise l’organisme. On devient donc plus sujet à diverses pathologies comme l’hypertension, la perte de mémoire, etc. Il est donc important de venir à bout du stress pour avoir un bon sommeil. Comment faire ?

Comment le stress impacte-t-il sur le sommeil ?

D’un côté, il y a le stress qu’on peut dire « normal » ou même « positif ». Il sert de catalyseur d’énergie. Il fait avancer et fait bouger grâce à une poussée d’adrénaline. Cependant, du stress en excès provoque une excitation intellectuelle importante, un énervement que l’on ne maîtrise plus, ce qui explique les troubles du sommeil. Il empêche de dormir, car le corps aussi bien que l’esprit ne sont pas au calme. Des idées plus ou moins confuses, plus ou moins claires jaillissent en permanence. Le sommeil est alors de mauvaise qualité. Il est entrecoupé, et on a du mal à se rendormir.
De l’autre côté, il y a le stress carrément négatif, car il provient d’une anxiété grandissante. Ce qui rend quasiment impossible tout endormissement. La personne atteinte passe ses nuits à ruminer encore et encore ses soucis de la journée. Il semblerait même que le degré de stress que l’on subit dans la journée altère grandement le sommeil. Le cortisol, l’hormone produite en cas de stress, permet à court terme de rester vigilant, de fuir si besoin ou de lutter s’il le faut. Mais être exposé au cortisol à long terme finit par nuire à la santé et provoquer des ennuis graves tels que la dépression, des troubles cardiaques ou la prise de poids.

Que faire pour retrouver le sommeil ?

La meilleure chose à faire est d’apprendre à mieux gérer le stress. Une bonne respiration permet de débloquer le plexus solaire et ainsi de se débarrasser de ce nœud dans l’estomac. Il apporte un apaisement instantané.
Puis, pour améliorer la qualité de son sommeil, il faut éviter de manger lourd, trop épicé ou des excitants le soir. Il est aussi conseillé de ne prendre que peu d’aliments à fibres pour ne pas trop solliciter l’intestin. Il ne faut pas boire beaucoup d’eau non plus avant de dormir afin de ne pas avoir à se lever plusieurs fois la nuit pour se soulager.
Il est également important que la chambre à coucher soit fraîche, environ 18°C est l’idéal. S’il fait trop chaud même à la tombée de la nuit, on peut prendre une petite douche fraîche avant de se mettre au lit. Mettre en place un rituel d’endormissement aide également à bien dormir. On choisit donc une heure fixe pour se coucher et y aller dès que les signes sont là (bâillements, somnolence, etc.). Enfin, on met de côté toutes les sources de stress pour que le sommeil puisse s’installer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *