Comment la méditation aide-t-elle à perdre du poids ?

Pour perdre du poids, de plus en plus de personnes se détournent des régimes restrictifs. Elles préfèrent adopter une alimentation saine et équilibrée, faire des exercices physiques. Elles adoptent également des méthodes alternatives, comme la médiation, pour favoriser la perte de poids. Mais, comment la méditation permet-elle de perdre du poids ? On vous dit tout à ce sujet !

Ne pas confondre méditation et relaxation

Bien que cela soit une évidence pour certaines personnes, nombreux sont ceux qui confondent encore la méditation et la relaxation. Pourtant, il s’agit de deux choses bien différentes. Se relaxer, c’est agir sur le corps et l’esprit pour tenter de les apaiser. C’est essayer de modifier le fonctionnement du corps et de l’esprit. Méditer, en revanche, c’est apprendre à observer. La méditation ne consiste pas à modifier le souffle de la personne qui la pratique. Elle consiste encore moins à modifier l’état du tonus musculaire du corps ou de dénouer les blocages. Méditer, c’est bien observer tous ces divers éléments. Il en est de même avec les pensées. La méditation ne consiste pas à faire une auto-analyse des pensées qui traversent notre esprit. Elle consiste plutôt à les observer afin de bien les accueillir et de les laisser passer par la suite.

Comprendre le fonctionnement de la perte du poids par la méditation

Il est à noter que ce n’est pas la méditation en soi qui fait maigrir. Autrement dit, la pratique de cette méthode alternative ne permet pas directement d’éliminer les surplus de poids. La méditation aide plutôt à perdre du poids de manière indirecte. Les problèmes de poids sont des problèmes qui sont relativement complexes. Leurs causes peuvent être très variées. Mais pour un bon nombre de personnes, les problèmes de poids sont d’origines psychologiques. C’est surtout dans cette figure de cas que la méditation peut entrer en jeu pour aider la personne à perdre des kilos. Les facteurs psychologiques de la suralimentation sont, pour la plupart du temps, dus au stress et aux troubles de comportements (notamment la boulimie). La pratique de la méditation permet alors d’observer les pensées pour qu’il devienne plus facile de les affronter. L’idée n’est pas de les analyser, mais de faire en sorte de ne plus en avoir peur. Il est dès lors, par exemple, possible de manger tranquillement sans que son esprit soit hanté par les pensées sur le moment.

Apprendre à méditer

On a tendance à croire que la méditation est difficile à faire. Pourtant, c’est une pratique bien plus facile à faire. Si vous débutez en méditation, ce site peut certainement vous aider. Avec ou sans l’aide d’un coach, pour méditer, il faut choisir le moment propice. Dans un endroit calme, déconnectez-vous du monde. Éteignez votre poste de télévision, éteignez votre ordinateur et coupez votre téléphone. Assoyez-vous ensuite dans la position la plus confortable : sur une chaise, sur un fauteuil ou par terre. Placez ensuite vos mains sur vos cuisses et concentrez-vous sur votre respiration. Concentrez-vous sur votre nez, votre bouche et vos poumons. Pensez uniquement à l’air que vous inspirez et que vous expirez. Des pensées peuvent venir à votre esprit. Laissez-les, tout simplement, vous envahir. Ne les analysez pas. Ne faites aucun jugement. Soyez seulement bienveillant envers vous-même et le sentiment de peur se dissipera plus facilement. Accepter le fait de ne rien faire pendant un moment est en réalité le plus difficile dans la méditation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *