Peut-on continuer à faire du sport pendant la grossesse

La grossesse est une période où la femme doit faire très attention à son corps et à son organisme. Elle doit choisir scrupuleusement les aliments et les boissons qu’elle consomme. Elle doit maintenir une hygiène de vie saine pour permettre à son bébé de se développer sans complications. La grossesse est également une période où la femme doit bouger et entretenir son corps afin de se préparer à l’accouchement. Mais, une question se pose : peut-on continuer à faire du sport pendant la grossesse ?

Pourquoi faire du sport pendant la grossesse ?

Selon le site, www.tomber-enceinte.com/, le surpoids est un des facteurs qui peuvent empêcher une femme de tomber enceinte. Faire du sport permet de perdre du poids et d’augmenter ainsi la chance de concevoir un bébé. Si vous êtes concernée par ce problème, commencez par faire du sport dès maintenant. N’arrêtez pas même si bébé est enfin là. Toutefois, il faut noter que lorsqu’une personne pratique du sport, elle donne le meilleur d’elle-même afin de voir ses performances s’améliorer. Elle fournit beaucoup d’efforts pour se surpasser, tout en prenant soin de son organisme. Pour une femme enceinte, la pratique du sport ne se fait plus de la même manière. En effet, elle est dans un état assez fragile, donc ses objectifs sportifs sont tout à fait différents.

Faire du sport pendant la grossesse est un moyen pour soulager les maux qui y sont reliés. Cela pourrait viser à éliminer les maux de dos ou de sciatique par exemple. Pratiquer du sport permet aussi d’entretenir une bonne forme physique. La femme aide son corps à s’adapter petit à petit à la grossesse et le rend plus endurant.

Choisir l’activité sportive selon le moment de la grossesse

Pendant le premier trimestre

Les types d’activités sportives à choisir diffèrent selon l’avancée de la grossesse. Au premier trimestre, le corps est encore apte à se mouvoir aisément, mais ce sont les hormones qui augmentent le niveau de fatigue du corps. Tous les sports sont encore praticables sauf ceux qui sont trop extrêmes. À ce stade, la marche à pied, le vélo, la natation et l’aquagym ainsi que le yoga sont les sports les plus conseillés.

Pendant le second trimestre

Le corps commence à changer, mais l’énergie du corps augmente. Il est important de faire attention aux efforts fournis et de bien les modérer. Les sports à adopter sont les mêmes que ceux du premier trimestre, tout en y ajoutant des exercices de renforcement musculaire. Il faudra éviter les activités qui prennent appui sur le ventre, ainsi que l’exposition à des chocs ou à des sauts. Les abdominaux sont également proscrits.

Pendant le troisième trimestre

En entrant dans les trois derniers mois de grossesse, il est important d’être entièrement à l’écoute de son corps. Les bouleversements hormonaux sont plus présents, ce qui laisse des répercussions sur l’humeur et l’énergie de la femme. Ce sont toujours les mêmes activités sportives qui sont conseillées, mais il faudra y aller en douceur et ne pas forcer le corps.

Les bienfaits du sport sur la femme enceinte

Pendant la grossesse, pratiquer un sport permet à la femme d’être plus attentive à son corps. Les sensations corporelles sont bien ressenties ce qui lui permet de poser ses limites vis-à-vis des activités à faire.

Cela permet aussi de vivre une grossesse sans complications, car l’alimentation est bien contrôlée. Le corps est énergétique et vif, et c’est une bonne préparation pour l’accouchement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *