Aménager sa box de crossfit : l’équipement à avoir

En l’espace de quelques années, le crossfit a connu un gain de popularité fulgurant. Cette activité sportive très complète et qui se veut être fonctionnelle offre de nombreux avantages. Elle permet entre autres d’améliorer la mobilité, la force et la souplesse. D’un point de vue pratique, le crossfit aide les pratiquants à mieux effectuer les mouvements et actions du quotidien comme courir, se pencher pour ramasser un objet ou encore soulever des objets lourds. De plus, cette activité est accessible à toutes les tranches d’âges et peut se faire en groupe ou en solo. Pour pratiquer le crossfit, il existe deux solutions : aller dans une box ou se créer sa box chez soi. Découvrez dans cet article l’équipement nécessaire pour pouvoir aménager correctement sa box de crossfit.

Des tapis de mousse

Le crossfit implique souvent de faire des exercices au sol ou en étant couché par terre. C’est notamment le cas pour les pompes ou encore les Burpees. Or, sur un sol aussi dur que du béton, cela risque d’être à la fois difficile, inconfortable et relativement dangereux.
Une box de crossfit digne de ce nom doit avoir une surface au sol recouverte de tapis en mousse. Il n’est pas non plus nécessaire de recouvrir tout le sol. Il suffit juste que la surface soit assez grande pour permettre à au moins deux pratiquants d’effectuer les exercices.
Le tapis de mousse a pour principal objectif d’amortir les chocs. Si jamais le pratiquant tombe en faisant des tractions, il ne risquera pas grand-chose s’il tombe sur le tapis. De même, s’il lâche trop brusquement les charges (haltères ou barre chargée), ces derniers ne risquent pas de s’endommager en tombant sur une surface suffisamment souple.
Le tapis offre aussi au pratiquant une surface de contact plus confortable quand il s’agit de faire des exercices au sol.

Le box jump

Le box jump est certainement l’accessoire le plus basique et le moins cher au crossfit. Il s’agit tout simplement d’un caisson en bois ou en contreplaqué épais. Comme son nom l’indique, le box jump sert à tout ce qui est exercice de saut.
Cet accessoire est si basique qu’il est même possible de le fabriquer soi-même. Pour cela il suffit de débiter des carrées de 60cm*60cm dans une feuille de contreplaqué d’au moins 18mm d’épaisseur, puis d’assembler le tout en cube à l’aide de colle à bois et de vis.

La barre olympique et les disques

Au crossfit on fait beaucoup d’exercices au poids du corps, mais aussi, énormément d’exercices d’haltérophilie. Et en haltérophilie, les principaux outils sont la barre et les disques.
Comme ces accessoires coûtent relativement cher, le mieux c’est de choisir son set en fonction des besoins, du nombre et du niveau des pratiquants. Cependant, pour pouvoir pratiquer correctement, il faut au moins une longue barre droite (barre olympique), une paire de disques de 10kg, de 15kg et de 20kg pour un total de 90 kg (110kg avec la barre).

La barre fixe

Il existe plusieurs modèles de barre fixe. Certains se fixent au mur, d’autres intègrent des poteaux verticaux qui se fixent au sol.
La barre fixe est essentielle dans une box de crossfit, car elle permet de faire des tractions, toes to bar ou encore des exercices avec anneaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *